Mar 012020
 

Soumission anonyme à MTL Contre-info

De nouveaux blocages ont surgit au coeur même de Montréal cet après
midi, une fête est organisée pour les supporter au Champ-des-possibles.
Plus d’une centaine de personnes sont actuellement présentes et de plus
en plus de gens s’y joignent. Dans le cadre de la nuit blanche, les
festivités montréalaises sont détournées pour réaffirmer la souveraineté
territoriale wet’suwet’en et dénoncer le projet de pipeline Coastal
Gaslink.

En direct de ces festivités ferroviaires, Chantale Simard déclarait :
“La situation est très simple: le Canada retrouvera son calme colonial
quand le gouvernement de Trudeau écoutera les chefs traditionnels et
abandonnera son ridicule projet de pipeline”. S’arrêtant de dancer
quelques instants pour s’exprimer calmement, Juan Tremblay-Cortez
affirmait : “Nous sommes ici en tant que protecteurs et protectrices de
l’eau et de la terre. L’appel a été lancé partout, ceux et celles qui
ont à coeur les territoires et la vie qu’ils rendent possible doivent
agir par tous les moyens et bloquer ponts, ports, routes et rails. À la
télévision ils ont dit : partout, maintenant!”