Juil 012012
 

Janvier 2012

Le 10 janvier, 2012, le SPVM a tiré et a tué Farshad Mohammadi, un sans-abri et réfugié politique Kurde, dans le métro de Montréal.

Cela est horrible mais pas surprenant. La police comme institution a pour but le maintien du pouvoir et l’application de la paix sociale nécessaire pour maintenir le capitalisme en mouvement. À cette fin, ils suppriment systématiquement ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s’intégrer dans ce système.

Parmi une des nombreuses réponses à cet assassinat, quelques-unEs de nous ont mis quelques centaines d’affiches avec un analyse anti-flic dans le métro, tout en s’engageant avec des passants sur les raisons de l’action. “Porcs-Flics-Assassins” et “Cops-Pigs-Murderers” ont été peints sur les murs dans le métro Peel.