Jul 202018
 

De subMedia

Rob Turner, le directeur du projet à Alton Gas, est débarqué au camp pour y faire du travail de « maintenance ». Non seulement il ne reconnaît pas que le site est situé en territoire Mi’kmaq non-cédé, mais il implique aussi que le premier ministre de la soi-disant « Nouvelle-Écosse » devrait avoir autorité sur ces terres volées.

Pour plus d’info, voir ce site.