Sep 182017
 

De Montreal-Antifasciste

Qu’est-ce que Storm Alliance ?

 Storm Alliance (SA) est une organisation anti-immigration active au Québec depuis 2016, née d’une rupture avec Soldiers of Odin (SOO), une organisation plus ouvertement raciste. Le leader du groupe au Québec est Dave Tregget, anciennement chef de Soldiers of Odin, qui ne cache pas que son objectif est d’unir l’extrême droite et d’en adoucir l’image[1].

Combien de membres compte Storm Alliance et que font-ils?

 Le groupe affirme avoir 3 000 membres au Canada, mais ce chiffre ne représente en fait que les personnes qui ont adhéré à leur groupe Facebook. Dans les faits, ils ont encore de la difficulté à mobiliser plus de quelques dizaines de membres à leurs événements. Le plus important a eu lieu le 1er juillet 2017 au chemin Roxham, à Hemmingford, où ils se sont rassemblés pour intimider les migrant-e-s qui traversent la frontière. Même avec les renforts du groupe islamophobe La Meute, ils n’ont pu réunir qu’entre 60 et 70 personnes.

Les membres de SA ont aussi essayé de se joindre à une manifestation contre les réfugié-e-s organisée par des suprématistes blancs au Stade olympique de Montréal, le 6 août dernier. Quand il est devenu clair que les contre-manifestant-e-s allaient être en nombre supérieur, les organisateurs ont annulé leur manif et les membres de SA ne se sont pas présentés[2].

Ils ont aussi essayé de rejoindre à la manifestation de La Meute à Québec le 20 août dernier, mais à leur arrivée, ils ont été repoussés par La Meute en raison de frictions internes entre les deux groupes. La veille (19 août), SA avait participé à une plus petite manif à Québec, en compagnie de racistes notoires, dont La Meute s’était publiquement distancée.

Le 30 septembre prochain, SA organise une autre manifestation à la frontière, cette fois à St-Bernard-de-Lacolle. Ça sera un test important pour le groupe, car La Meute a indiqué qu’elle ne fera pas partie officiellement de l’événement (contrairement au 1er juillet).

Storm Alliance est-elle vraiment raciste ou fasciste?

 SA insiste pour dire qu’elle n’est pas raciste, ni même opposée à l’immigration, mais uniquement contre « l’immigration illégale ». Cette posture concorde avec la stratégie de Tregget visant à adoucir l’image de l’extrême droite.

Il est important de noter que selon le Barreau du Québec, il n’y a pas d’immigration « illégale » : d’un point de vue juridique, cette catégorie n’existe tout simplement pas[3]. Les dispositions de l’Entente sur les tiers pays sûrs entre le Canada et les États-Unis forcent les personnes qui veulent demander un statut de réfugié au Canada à traverser de manière irrégulière à des endroits comme le chemin Roxham. L’étiquette fallacieuse « illégaux » est une manipulation du langage visant à projeter l’impression que les réfugié-e-s font quelque chose de mal ou qu’ils et elles sont des criminel-le-s.

SA propage cette confusion en pleine connaissance de cause, en accusant les réfugié-e-s ayant traversé la frontière cet été de « passer avant leur tour » et en se plaignant du nombre d’hommes qui passent la frontière, ce qui alimente la phobie raciste envers les hommes de couleur. Dave Tregget lui-même, en parlant des récent-e-s réfugié-e-s haïtien-ne-s, a dit : « je ne dirai pas que c’est une invasion, mais je ne dirai pas le contraire[4] ».

SA attire toutes sortes de personnes, dont des gens sincèrement inquiétés par les messages que propagent les médias au sujet de l’immigration, mais aussi des suprématistes blancs et des néonazis. L’un de leurs membres, Jean-François Dionne, a participé à la manifestation du 20 août à Québec en portant un drapeau nazi. Tandis que La Meute s’est dépêchée de se dissocier de cet individu, SA a refusé de l’exclure en prétextant que toute l’affaire n’était qu’une erreur de bonne foi[5]. Et ce n’est pas un incident isolé! SA se fait un point d’honneur d’accueillir quiconque adhère à des politiques anti-immigration. Récemment, le nouveau groupe anti-immigration Northern Guard a annoncé que ses membres se joindraient à SA le 30 septembre prochain[6], et c’est le groupe néonazi « ethniquement conscient » Canadian National Front qui a pris en charge l’organisation du rassemblement de Peterborough, en Ontario, dans le cadre de la journée d’actions anti-immigration appelée par SA[7].

Cela dit, SA n’est pas une organisation fasciste à proprement parler. Ils n’ont pas pour but de renverser le gouvernement ou d’instaurer une dictature. C’est plutôt une organisation populiste et nationaliste s’appuyant sur des politiques racistes opposées à l’immigration et au multiculturalisme et qui tolère la participation de membres suprémacistes blancs et néonazis.

Pourquoi est-il important de s’opposer à Storm Alliance?

 L’époque actuelle est catastrophique à plusieurs égards. Les guerres, les famines et les cataclysmes naturels mettent en danger la vie de centaines de millions de personnes. Les pays riches comme le Canada sont en partie à blâmer pour cette accablante situation. Les gouvernements du Canada et du Québec, par exemple, ont soutenu le coup d’État contre le président démocratiquement élu d’Haïti, Jean-Bertrand Aristide, en 2004. C’est l’interventionnisme occidental dans le monde musulman qui a créé les conditions où des groupes comme Daesh (l’État islamique) ont pu prospérer et gagner du terrain. Ce sont nos émissions de carbone qui causent la famine en Afrique subsaharienne et les inondations dévastatrices en Asie du Sud.

En conséquence, le taux de migration est actuellement à son plus haut point et les migrations forcées ne feront qu’augmenter dans le futur. Actuellement, le Canada ne fait que le strict minimum pour aider les gens qui sont en quête de sécurité pour eux-mêmes et pour leurs êtres chers. En fait, il aggrave la situation en maintenant ses frontières fermées et en participant à des structures politiques comme le G7, tout en poursuivant l’exploitation brutale de la main-d’œuvre et des ressources de nombreux pays d’Asie, d’Afrique et du reste des Amériques.

Sans opposition, des groupes comme Storm Alliance ont beau jeu de se présenter comme des « citoyens inquiets » adoptant une position « légitime », tandis que leur programme raciste et leurs liens avec l’extrême droite passent inaperçus. Ils jouent un rôle important en semant la confusion et en essayant de transformer une crise humanitaire en combat réactionnaire contre des personnes soi-disant « indignes » et « illégales ». Ils renforcent le raisonnement qu’emploie le gouvernement canadien pour continuer à déporter des gens dans des conditions dangereuses et entretenir une situation où des dizaines de milliers de personnes doivent vivre sans services de base, sans droits et sans sécurité durant leur séjour au Canada. Et lorsque le gouvernement, au nom des riches et des sociétés multinationales, sabre dans les programmes sociaux venant en aide aux plus démuni-e-s et à la classe ouvrière canadienne, des groupes comme Storm Alliance protègent de facto les vrais coupables dans la mesure où ils désignent nos amis et voisins d’autres pays comme boucs émissaires.

Nous devons tous et toutes prendre position contre le programme anti-immigration. Nous devons montrer que nous n’avons pas peur des racistes et exprimer avec force notre colère contre des groupes comme Storm Alliance, dont la rhétorique ne fait qu’alimenter la violence contre les réfugié-e-s. Il est important de manifester pour que les réfugié-e-s ne se sentent pas seul-e-s lorsqu’ils et elles sont confronté-e-s à l’extrême droite.

Joignez-vous à nous le 30 septembre, à Saint-Bernard-de-Lacolle, pour manifester votre opposition à Storm Alliance, à Northern Guard et aux autres racistes et xénophobes qui se mobiliseront pour intimider les réfugié-e-s. Des autobus partiront de Montréal. Pour RESERVER une place, envoyez un courriel à solidaritesansfrontieres@gmail.com (écrivez « Autobus à la frontière » dans la ligne d’objet).

 

[1]              http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/quebec-far-right-soldiers-of-odin-1.3896175

[2]              https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/08/07/6-aout-2017-plantage-epique-des-racistes-a-montreal/

[3]              http://www.barreau.qc.ca/fr/actualites-medias/lettres-medias/2017/0825

[4]              https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/08/07/6-aout-2017-plantage-epique-des-racistes-a-montreal/

[5]              https://montreal-antifasciste.info/fr/2017/09/13/le-torchon-brule-entre-la-meute-et-storm-alliance/

[6]              https://www.vice.com/fr_ca/article/wjjmjw/un-nouveau-groupe-ultranationaliste-montrera-ses-couleurs-le-30-septembre

[7]              http://globalnews.ca/news/3729276/group-plans-anti-trudeauillegal-immigration-rally-in-peterborough/