Fév 092017
 

Mes plus honnêtes salutations à vous, Princesses et Princes de la soi-disante ville de Montréal. Afin d’égayer vos longues et ténébreuses nuits de froidures, nous vous invitons à une célébration, luxueuse et décadente, à l’honneur de l’embourgeoisement. Dans le quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, il a des dangereux-ses anarchistes qui tentent de ralentir le progrès ! Non seulement inarrêtable, l’embourgeoisement est une des plus belles résultante du capitalisme sauvage en plus d’être un processus souhaitable et inévitable, notre désir le plus cher et le plus dispendieux est de voir fleurir de magnifiques condos de béton armé, de voir bourgeonner des caméras de sécurité de plus en plus sophistiquées, de voir rayonner les sirènes de la police alors que nous nous gavons de saumon sur lit de caviar, martini en main. Les cabarets bourgeois sont donc là pour palier à ce manque dans votre quartier!

Au menu, performances circassiennes, musique et amusements de toutes sortes! De plus, dans notre infinie magnanimité teintée de privilèges, nous vous offrirons même la possibilité de participer en faisant de cet événement une soirée **** MICRO-OUVERT **** lectures de zines, textes personnels, chansons, break-dance, pirouettes, calembours, etc. Tout est le bienvenue! Contacter les organisateur.trices avant le cabaret ou le soir même pour être mis.e sur la liste!

Aucun comportements et propos sexistes/racistes/homophobes/transphobes/capacitistes/classistes/etc. ne seront tolérés.

À contribution volontaire avec proposition entre 5 et 10$ – l’argent reçu servira à la survie de l’Achoppe

Plus sérieusement, vous vous en douterez surement, cette série de cabarets s’inscrit dans une perspective de lutte contre l’embourgeoisement de nos quartiers. Permettre aux différentes voix de prendre leurs places dans la critique, renverser les discours dominants, subvertir les consciences. Tout celà, c’est aussi créer des moments par et pour les gens en lutte. Des espaces où nous pouvons exprimer nos joies, nos peines, nos frustrations comme notre euphorie, se laisser être vulnérables ensemble et prendre des risques ensemble.